Cas d'École

La Non École de Villefranche-sur-mer

En 1965, Robert Filliou crée avec George Brecht la  » Cédille qui sourit  » à Villefranche-sur-mer. C’est une  » Non école », qui se veut « Institut pour la créativité permanente », un lieu où Georges Brecht et lui, inventent et « désinventent » les objets, créent des films, des poèmes visuels à suspens et des rébus qu’ils vendent par correspondance. Deux ans plus tard, Filliou se joint à Daniel Spoerri, Joseph Beuys, John Cage et Allan Kaprow pour rédiger un livre d’enseignement sur l’art de la performance,  » Teaching And Learning Performing Arts. Ses propos se définissent clairement: il n’est nullement besoin pour créer le monde, de maitriser des technologies sophistiquées, ce qu’il faut avant tout ce sont deux qualités qui sont à la base de la pensée et du comportement de l’enfant :  » l’imagination et l’innocence. » Un des piliers de l’école est le « Principe d’Équivalence, » bien fait, mal fait, pas fait  » issu de la philosophie zen pour laquelle l’intention compte avant toute chose.

Nous pouvons vous envoyer le pdf du livre « Enseigner et Apprendre, Arts Vivants » sur demande.